Vous entrez dans le bureau. Tout est bien rangé. Personne n’est à l’intérieur.

En même temps, c’est étrange, mais vous ne vous souvenez plus de la dernière fois que vous avez croisé le professeur Stanford sur la Campus.