Vous arrivez devant une maison qui ne paie pas de mine. Vous poussez la porte. Vous entendez des cris. Quelqu’un doit être en danger. Vous vous précipitez.

Vous déboulez dans une grande salle. Comme une arène. Des gens entourent deux hommes en train de se battre. Un ring de boxe.

Vous remarquez que les deux combattants pratiquent une forme de combat étrange. Un mélange de plusieurs techniques. Du Bartitsu. L’art martial préféré de Sherlock.

Un entraîneur torse nu et aux muscles saillants s’approche de vous.

« Bonjour, vous venez pour le cours d’aujourd’hui? Vous voulez apprendre les techniques du Bartitsu pour mieux savoir vous défendre?

Vous lui répondez:

« Non, désolé monsieur, nous n’avons pas le temps aujourd’hui. Peut-être une autre fois. Nous n’avons même pas le bon équipement. Au revoir. »

Ou

« Mais oui, bien sûr! Volontiers. C’est parti! »