quete

Vous êtes sur le point de vous lancer dans la Quête Hermès.

Vous entrez dans la boulangerie et vous vous réjouissez d’acheter une tartelette aux fraises. Ou un éclair à la vanille ? Une mousse au chocolat ? Non. Une tartelette au citron meringuée … Miam. La spécialité de la boulangerie-pâtisserie Dogisberg, bien connue ici à Carouge. Vous salivez déjà rien que d’y penser.

Mais en regardant dans la vitrine… pas de tartelette à aux fraises, ni d’éclair à la vanille, ni de mousse… rien. Il n’y a absolument rien sur les étalages. Du pain oui, mais aucune pâtisserie. Ni de brioche ou de pain au sucre.

Le patron de la boulangerie est là en train de hurler, de s’égosiller sur un jeune garçon au berret crème et à la peau blanche comme lait. En vous apercevant il se calme aussitôt et son ton s’altère pour devenir amical et mielleux : « Bonjour ! Que puis-je vous servir aujourd’hui ? Je ne peux malheureusement pas vous proposer de pâtisserie… la livraison de lait n’a pas été faite. C’est la faute à Lison tout ça. D’ailleurs il est parti où, Baptiste, le livreur ? Bon, je suis désolé pour vos pâtisseries, mais il faut revenir plus tard. Quant à moi, je vais aller chercher du lait ailleurs ».

Le boulanger vous plante là et gambade à vive allure dans le fond de son magasin en bougonnant des mots énigmatiques.

En sortant, vous voyez le livreur dans la ruelle juste à côté. Il est assis sur sa cariole, la tête baissée, les rennes de son mulet à la main. Vous vous approchez pour enfin en savoir plus sur cette histoire de lait et de livraison.

Il vous regarde. Il est encore sous le choc. Ses mains tremblent. Il vous explique qu’il n’y peut rien. « Toute cette histoire, c’est la faute à Lison ! »

Lui n’est venu qu’avertir le boulanger de l’absence de lait ce matin. C’est tout. Il n’y peut rien. Il a été à la laiterie de Carouge. Comme d’habitude. Mais, impossible d’avoir du lait aujourd’hui. Pas de lait, pas de pâtisserie, pas de travail.

Complètement perdu, timoré, déboussolé, le jeune garçon vous lance: « Peut-être que vous pourriez aller voir ce qui se passe à la laiterie? Allez, j’y vais, au revoir! »

A moins que vous préfériez laisser tomber? Cliquez ici.